De nombreuses infrastructures de l’eau fonctionnent avec des systèmes informatiques technologiques, ce qui peut les rendre vulnérables face à des cyberattaques. 

Ces infrastructures sont en effet pilotées via des systèmes à distance ce qui facilite les intrusions extérieures. Une faible gestion de sécurité entre les systèmes peut parfois nécessiter une seule erreur humaine (utilisation d’une clé usb externe par exemple) pour infecter tout le système. 

http://ocan.com.mx/?chydesa=dating-site-cabez%C3%B3n&63c=7e Challenge et conséquences

Les conséquences d’une cyberattaque dans le secteur de l’eau peuvent être multiples. Empoisonnement de l’eau et intoxication, vols de données et interruption des machines.

L’important challenge de ce secteur sont les contraintes réglementaires. Considéré comme OIV (opérateur d’importance vital), la gestion de l’eau doit être conforme aux exigences de la loi de programmation militaire (LPM). 

San Lorenzo de El Escorial Expertise Cybelius

robério e seus teclados namoro novo Cybelius est intervenu et intervient encore sur des système de production d’eau potable, souvent OIV, et sur des stations d’épuration qui relèvent de la loi NIS. Outre une forte expérience utile en évaluation du risque, le produit CyFENCE a montré sa parfaite adéquation à ce domaine.