Cybelius vous propose chaque Lundi de revenir sur l’actualité de la cybersécurité industrielle avec une sélection d’articles parus tout au long de la semaine sur le web. Ne manquez rien des news, dossiers, analyses et tweets du moment. Retrouvez cette nouvelle rubrique sur notre blog ainsi que sur nos comptes Linkedin / Twitter et ne passez plus à côté de la bonne info !

#1 : Le virus Petya a coûté plus d’un milliard d’euros aux entreprises

NotPetya a touché plusieurs entreprises dans le monde. Des ports de conteneurs ont été mis à l’arrêt, des chaînes de production de médicaments se sont immobilisées et des entreprises, comme Saint-Gobain, ont vu ses filiales paralysées. Ces entreprises commencent à faire le bilan : leurs pertes s’élèvent à plus de 1 milliard d’euros (1,073). Tous les chiffres à découvrir dans cet article.

#2 : Cybersécurité – les chiffres clés de 2017

Les coûts des dommages liés à la cybercriminalité atteindront 6 000 milliards de dollars par an d’ici 2021, contre 3 000 en 2016. 5 chiffres clés à découvrir dans cet article sur la cybersécurité en 2017 : les dépenses mondiales, le nombre d’emplois non pourvus en cybersécurité, le nombre d’individus susceptibles d’être attaqués ,les coûts des dommages causés par les rançongiciels etc.

#3 : Sowbug – des cyber menaces de plus en plus politiques

Un groupe d’espions baptisé Sowbug (« cloporte » en anglais) a réussi à infiltrer grâce à des cyberattaques « très ciblées » des institutions gouvernementales en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est, pour leur voler des documents. Ces hackers disposeraient de ressources suffisamment importantes pour affecter plusieurs cibles simultanément dans le monde.p>

#4 : USA – la menace cyber plus forte que jamais

Depuis le mois de mai, des hackers pénètrent dans les réseaux informatiques d’entreprises américaines gérant des centrales nucléaires et d’autres installations stratégiques. Un black-out électrique, dans les usines, et aussi dans la gestion de l’eau potable pourrait être dangereux pour l’économie. Mais le senior management ne semble pas prendre au sérieux la menace cyber !p>

#5 : Corée du Nord – une cyberguerre plus inquiétante que l’arme nucléaire

Avec toute la médiatisation associée aux perspectives de la Corée du Nord à lancer une attaque nucléaire, une menace sous-évaluée fait son apparition dans le radar – les cyberattaques. Les opérations de cyberguerre en Corée du Nord représenteraient aujourd’hui un risque beaucoup plus grand pour l’Occident que la perspective d’une guerre nucléaire.

#6: Vers une industrie 4.0

Pour les industriels, l’idée de l’usine intelligente du futur devient une réalité. À mesure que l’on avance vers l’industrie 4.0 et l’hyperconnection des systèmes, les entreprises qui entament leurs transformation digitale doivent repenser leur stratégie de cybersécurité. Dans cet article, retrouvez les 5 étapes qui vous guide vers l’implémentation de nouvelles technologies dans votre entreprise.

#7 : Après DragonFly, les centrales nucléaires européennes s’équipent

Aujourd’hui, 25 % de l’électricité de l’UE provient de centrales nucléaires. Si ces dernières sont visées, une grande partie de la population se retrouverait paralysée. Les centrales ne sont pas étrangères au risque cyber. Après l’épisode DragonFly, il est temps d’instaurer une défense en profondeur. Éducation, prévention mais surtout investissement et sécurité dès la conception sont impératifs pour que les OIV européennes puissent faire face aux prochaine attaques.

#8 : L’inde exposée au risque cyber !

Juin dernier, un terminal du plus grand port à conteneurs de l’Inde, Jawaharlal Nehru Port Trust, a été touché par Petya. Le terminal, capable de gérer 1,8 million de conteneurs standards s’est immobilisé. Des instituts de recherches, les télécoms ou encore le département militaire ont aussi été la cible de hackers. Par ailleurs, les OIV indiennes semblent être dans le radar de cybercriminels chinois. Face à ces menaces, le gouvernement a décidé d’agir en conséquence en créant une agence gouvernementale de cyber défense.