Cybelius vous propose chaque Lundi de revenir sur l’actualité de la cybersécurité industrielle avec une sélection d’articles parus tout au long de la semaine sur le web. Ne manquez rien des news, dossiers, analyses et tweets du moment. Retrouvez cette nouvelle rubrique sur notre blog ainsi que sur nos comptes Linkedin / Twitter et ne passez plus à côté de la bonne info !
  • La cybersécurité des systèmes industriels est devenue une vraie préoccupation pour de nombreuses entreprises. Les dirigeants sont souvent peu préparés et désarmés face à ce nouveau phénomène. Par ailleurs, le nombre de failles sur les ICS ne cesse d’augmenter. Alors, quelles mesures adopter pour lutter contre le piratage de vos outils de production? Est-ce que la cybersécurité sera le prochain enjeu des industriels en 2018?

 

  • Une clé USB contenant 76 dossiers confidentiels sur l’aéroport d’Heathrow, à Londres, a été retrouvée sur un trottoir de la capitale britannique. Cette clé représente un véritable nid de données confidentielles et une faille de sécurité conséquente pour le premier aéroport du Royaume-Uni, qui a vu défiler 75 millions de passagers en 2016. Cet évènement nous montre un fois de plus le danger cyber auquel doivent faire face les infrastructures critiques. Nul n’est à l’abri d’une faille de sécurité !

 

  • Philippe Blot, Chef de division produits et services de l’ANSSI a fait le point sur la certification dans la perspective du futur projet de règlement européen. Il semblerait que les experts de l’ANSSI ne soient pas en phase avec le texte du projet européen sur la certification.

 

  • Octobre, mois européen de la cybersécurité, s’achève après une campagne de sensibilisation très animée en France et en Europe. Nous sommes tous aujourd’hui des cibles potentielles et par conséquent tous acteurs de la cyber sécurité! Une fois de plus, rappelons que la sécurité du numérique est bien une préoccupation majeure qui nécessite l’engagement de tous.

 

  • FedEx, Maersk, Saint Gobain…l’heure est au bilan. Le géant pharmaceutique Merck compte parmi ceux qui commencent à faire le point sur les pertes financières après l’épisode dévastateur NotPetya. Il aurait été l’un des plus durement touchés! Le groupe ne semble pas s’être pleinement remis de cette attaque apparue au début de l’été en Ukraine. Merck s’attend à ce qu’elle affecte encore ses performances financières. Cette cyber attaque a clairement mis à rude épreuve les plans de continuité de l’activité de nombreuses entreprises. Il faudra du temps pour établir le véritable coût de NotPetya.

 

  • Le nombre de cyberattaques industrielles ne cesse d’augmenter et les entreprises se demandent quel serait le niveau de sécurité nécessaire pour éviter ces piratages? Selon l’ISA, il faudrait quantifier les risques!

 

  • Une perturbation prolongée de votre appareil de production aurait-elle une incidence sur la rentabilité ou, pire encore, sur la sécurité ou l’environnement? Combien cela représente pour vous et vos actionnaires? Quantifier les risques vous aidera à surmonter les plus grands défis de la cybersécurité: son financement et sa mise en œuvre.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *