Cybelius vous propose chaque Lundi de revenir sur l’actualité de la cybersécurité industrielle avec une sélection d’articles parus tout au long de la semaine sur le web. Ne manquez rien des news, dossiers, analyses et tweets du moment. Retrouvez cette nouvelle rubrique sur notre blog ainsi que sur nos comptes Linkedin / Twitter et ne passez plus à côté de la bonne info !

#1 : IT/OT – le nouveau duo de l’industrie?

Historiquement opposées, la convergence des équipes IT/OT est-elle aujourd’hui inévitable ? Ce duo sera t-il capable de relever le défi de la cybersécurité industrielle ? Cet article dresse un portrait des différences entre ces deux entités et comment elles doivent être amenées à travailler conjointement pour la bonne sécurité de leur entreprise.

#2 : Le virus BadRabbit a affecté plus de 200 organisations !

Un nouveau logiciel malveillant s’est propagé, ce mardi 24/10, en Russie, en Ukraine, en Turquie et en Allemagne. Il présenterait des similitudes avec NotPetya, qui avait, fin juin, durement frappé l’Ukraine ! Si cette attaque concerne essentiellement les SI d’entreprise, on constate que les infrastructures critiques sont encore une fois de plus touchées (métro de Kiev et aéroport d’Odessa).

#3 : Cybersécurité – l’erreur est humaine

Les erreurs de l’homme sont inévitables. Pourtant, elles peuvent être très coûteuses. Pour de nombreuses organisations, les risques associés à l’erreur humaine peuvent être plus graves qu’une cyberattaque en elle-même. L’humain, vulnérable et naïf, devient la proie des hackers. Curiosité, peur, précipitation, autant de menaces pour la sécurité des ICS !

#4 : USA – Dragonfly 2.0 cible des entreprises US de l’énergie !

Dans un rapport rendu public, le DHS et le FBI évoquent une campagne de hacking menée depuis plusieurs mois contre des sites industriels américains, du secteur de l’énergie, du nucléaire ou encore de l’aviation. On ne sait pas encore s’il s’agirait de hackers ou d’acteurs étatiques. Affaire à suivre !

#5 : Botnet Reaper : le digne héritier de Mirai ?

Un nouveau botnet se développerait depuis plus d’un mois, se propageant parmi de nombreux types d’appareils connectés. Son potentiel de dommage pourrait être encore plus important que Mirai en 2016 et pourrait impacter les hôpitaux, réseaux de transports nationaux et infrastructures critiques. On parle de plusieurs millions d’équipements qui sont au garde à vous !