Nucléaire: cyberattaque aux États-Unis

 

Les États-Unis sous le joug de cyberattaques visant des infrastructures critiques.

Des hackers ont récemment pénétrés les systèmes d’information de plusieurs entreprises qui exploitent des centrales nucléaires ainsi que des industries de l’énergie. Les attaques semblent centrées sur les États-Unis mais pourraient impliquer d’autres pays. L’opérateur Wolf Creek Nuclear Operating Corporation qui pilote le fonctionnement d’une centrale nucléaire en plein centre du territoire américain a notamment fait les frais de cette attaque. C’est ce que relate un rapport du département américain de la sureté intérieure obtenu par le New-York Times. L’information a été confirmée par des consultants en cybersécurité en charge de cette attaque.

Le rapport ajoute que l’objectif était de cartographier le réseau et ses équipements pour de futures attaques.

Ce rapport ne spécifie pas les intentions des hackers. Cette attaque a aussi bien pu être destinée à causer des dommages à l’usine qu’à dérober des secrets industriels. Il semble que le virus n’est pas atteint le système industriel mais ce serait arrêté au réseau bureautique. Le rapport ajoute que l’objectif était de cartographier le réseau et ses équipements pour de futures attaques.

Une fois ouverts les documents permettraient de récupérer les identifiants dans l’objectif de s’étendre à d’autres machines.

Pour pénétrer le réseau, les hackers ont envoyés de faux curriculum vitae contenant du code malveillant aux ingénieurs en charge du contrôle des installations nucléaires. Une fois ouverts les documents permettraient de récupérer les identifiants dans l’objectif de s’étendre à d’autres machines.

Les attaques sur les infrastructures critiques se font de plus en plus nombreuses et particulièrement aux Etats-Unis. Le 11 mai, le président américain Donald Trump a d’ailleurs signé un décret visant à renforcer le cybersécurité du gouvernement et protéger les infrastructures critiques de l’énergie et de la finance des cyberattaques. Ce décret marque sa première action importante pour répondre à ce qu’il a appelé une priorité absolue. Plus d’informations sur ce décret ICI .

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *